Présumé mort, deux mots utilisés pour signaler la disparation de l’un de mes ancêtres, mort loin de chez lui lors des campagnes napoléoniennes.

Jean TURPEAU est né en 1790 à Nanteuil  dans les Deux-Sèvres. Il est le fils ainé d’une famille qui comptera cinq enfants. En 1811, il atteint l’âge de 20 ans et part pour le service militaire tout comme 5 autres jeunes de sa commune (René CHAUVIN, Pierre DAVID, Pierre DESCOU, Jean DUPONT, François VANDIER). Comme bons nombres de ses compatriotes de son âge, Jean est mobilisé dans la Grande Armée pour répondre aux nombreux besoins en hommes nécessaires pour mener bataille en Europe. Il incorpore le 17ème régiment d’infanterie de ligne le 6 mai 1811 et part mener bataille en Russie, où les armées de Napoléon sont mobilisées. Il quitte son petit village natal pour des contrées complétement étrangères pour une personne de son époque. Grâce à sa fiche matricule, je sais qu’il est parvenu en Russie et qu’il a participé à la campagne militaire au cours de l’année 1812. Toutefois, il semblerait qu’il y ait laissé sa vie comme la majeure partie des troupes mobilisées sur le front russe. En effet, le 1er 1815, il est rayé des contrôles des armées pour avoir été déclaré comme étant présumé mort. Je ne saurai probablement jamais où Jean est décédé tout comme ce fut le cas pour ses proches. Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour eux d’imaginer leurs douleur et leurs doutes lors de l’annonce de sa disparation.

dolor. Sed dolor commodo tristique pulvinar ultricies
Share This