JEP 2022 : Visite aux archives départementales des Deux-Sèvres

Date : 25 octobre 2022

Cette année, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, j’ai eu la chance de participer à la visite des Archives Départementales des Deux-Sèvres. Une visite de quelques heures où je me suis trouvé plongé en pleine immersion dans la peau d’un / d’une archiviste. Habitué de la salle de lecture en tant que généalogiste amateur, j’ai été agréablement surpris de découvrir l’envers du décor. J’ai pu observer tout ce travail “invisible” qui permet à nous lecteurs de profiter de fonds et de documents riches et variés. Un univers passionnant qui se résume en 4 mots : Collecter, Classer, Conserver, Communiquer.

Durant la visite, de très nombreuses choses ont suscité ma curiosité. Mais si je ne devais retenir qu’une seule chose, ce serait d’avoir eu la chance de voir des documents exceptionnels sortis pour l’occasion. Et parmi eux, je pense particulièrement à un acte de donation rédigé sur parchemin en 1027, un livre très ancien et des photos sur verre magnifiques. J’aime tout particulièrement les photos anciennes. Je les trouve toujours très touchantes. Surtout celles qui mettent en scène des personnes dans leur quotidien (foire, mariage, travail, …).

Une autre chose qui m’a également particulièrement impressionné c’est tout ce travail de restauration de documents. J’ai été bluffé de voir de tels résultats à partir de documents si abimés. C’est une véritable chance pour nous généalogistes que ce service existe. Bons nombres de documents ont sûrement pu être préservé pour notre plus grand bonheur. J’ai été admiratif de découvrir toutes ces techniques de restauration et de voir à quel point ce travail était minutieux !

J’ai également été très impressionné par la visite des magasins où sont entreposés les documents d’archives. En entrant dans l’un d’eux, j’ai été bluffé par ces innombrables rangées remplies de documents en tout genre. Il faut dire que ces étagères à perte de vue ont de quoi donner le tournis. Difficile de s’y retrouver sans un cadre de classement bien précis.

Pour clore la visite sur une note encore plus positive, rien de tel que d’apprendre que des registres protestants avaient été retrouvés, numérisés et mis en ligne par les archives. Un grand merci pour cette belle journée.

A travers cet article, je tenais à remercier tous ces gens qui contribuent à sauvegarder,protéger et faire découvrir notre beau patrimoine français et en l’occurrence deux-sévriens.

Share This